Un peu d’histoire

L’origine de la création du village remonte au XIX ème siècle par un bagne dont on ne trouve plus aucune trace aujourd’hui. En effet, il était entièrement construit en bois. L’église du village est la seule trace visible du travail de ces forçats de la République.

Saint-Georges, ou Saint-Georges-de-l’Oyapock comme l’appellent ses habitants. Commune de 4188 habitants située à un peu moins de 200 km au sud-est de Cayenne. Elle est accessible par la route nationale 2 depuis 2003, là où avant, il fallait s’y rendre en avion. Elle se trouve sur la rive gauche du fleuve faisant la frontière avec le Brésil, l’Oyapock. On a d’ailleurs la commune brésilienne d’Oiapoque en face de l’autre côté du fleuve.

On peut d’ailleurs accéder à la ville via le Brésil par un pont. Le pont sur l’Oyapock entre le Brésil et Saint-Georges-de-l’Oyapock. Terminé en 2011 et empruntable par les voitures depuis 2017, il permet un accès plus pratique à la ville.

Climat

Le climat y est de type équatorial. Marqué surtout par deux saisons principales. Une saison sèche d’août à novembre et une saison humide de décembre à juillet. La température moyenne reste légèrement sous les 28 °C.

 Bon à savoir

Sur place, vous trouverez le petit marché de Saint-Georges, qui est ouvert tous les jours. On y trouve :

– des légumes frais

– des œufs

– du couac (farine de manioc) fabriqué localement

– du gibier frais chassé la veille ou la nuit même,

– des poissons qui sont pêchés dans le fleuve